Entreprise 100% Française basée à Saint-Nazaire (44600 Loire-Atlantique)
09 83 57 47 68 Gratuit depuis un poste fixe

COVID-19 VS Ventilateur

ventilateur big smooth covid

L’année 2020 aura été une année pleine de bouleversements. Après le début affolant suite à la pandémie du Covid-19 dans le monde entier, nous voici en été où la canicule nous étouffe. La plupart des villes de France ont atteint les 30° et d’autres ont passé la barre des 40°. C’est bien en période estivale que nous recherchons le plus une solution pour lutter contre la chaleur. Bien sûr, les solutions sont nombreuses telles que la ventilation. Mais est-ce vraiment le bon moment pour ventiler l’air environnant sachant que le virus traine toujours ? Certes, depuis l’apparition du virus, nous avons dû changer nos habitudes pour adopter des gestes de sécurité afin de protéger ceux qui nous entourent. Continuons ainsi sur notre lancée car il est important de se protéger les uns les autres. Toutefois, cela n’arrange toujours pas le problème de l’été étouffant que nous vivons. Si vous possédez un ventilateur, laissez-nous vous montrer comment l’utiliser sans risque.


La Covid-19 est une maladie qui affecte les individus de tout âge. Lorsqu’un individu est contaminé, il peut ressentir des symptômes qui peuvent totalement différer selon les personnes. Certaines ne se rendent même pas compte de la présence de la maladie dans leur système. La plupart des contaminés qui ne développent qu’une forme partielle de la maladie guérissent sans soins hospitaliers. D’autres ont moins de chance et il est essentiel d’éviter la propagation du virus, surtout sur les personnes fragiles comme les personnes âgées.

Le virus se transmet par propagation de gouttelettes respiratoires. En effet, les sécrétions que nous rejetons lorsque nous parlons, éternuons ou toussons sont généralement invisibles à nos yeux. Et c’est au moment où une personne reçoit les gouttelettes d’une personne contaminée qu’elle contracte la maladie. Cela est possible par l’inhalation de gouttelettes et si on touche notre bouche, notre nez ou nos yeux après avoir touché un objet contaminé.

Dans un air calme, les gouttelettes tombent au sol donc il n’y a aucun risque d’attraper le virus. Mais en cas de mouvement de l’air, les gouttelettes peuvent parcourir des grandes distances et atterrir sur les personnes environnantes. C’est pourquoi il est préférable de ne pas utiliser un ventilateur lorsqu’il y a des individus auprès de soi.


Quels sont les types de ventilateurs ?

Il existe trois types de ventilateurs : les ventilateurs sur pied, les ventilateurs de plafond et enfin, les ventilateurs muraux.

La majorité des personnes en France possèdent un ventilateur sur pied. Cet appareil de ventilation a un pied fixe mais une tête tournante. Horizontalement, elle diffuse de l’air et rafraîchit sur un large périmètre.

Ceux qui connaissent les atouts du ventilateur plafond en possèdent un. L’utilité de cet appareil est remarquable puisqu’il peut servir en été et en hiver. En effet, le ventilateur est associé à un déstratificateur qui récupère la chaleur qui s’est stockée au plafond pour la rediriger vers le sol. Ainsi, il favorise l’harmonisation de la température dans une pièce.

Le ventilateur mural est un mixte entre les deux appareils précédents. Il possède la même tête que le ventilateur sur pied mais s’accroche en l’air comme le ventilateur de plafond. C’est un gain de place non négligeable et vous serez surpris des nombreux designs qui existent de nos jours. Ils sont devenus de réels objets de décoration.


Comment utiliser le ventilateur sans risque ?

Comme nous vous l’avons expliqué plus tôt, il est déconseillé de mettre en marche un ventilateur lorsqu’il y a des personnes autour de vous. Mais cela sous-entend donc que vous pouvez l’utiliser quand vous êtes seul. En effet, il n’y a aucun risque de contamination si vous ventilez dans une pièce où seule votre présence règne. La ventilation individuelle est alors possible et seulement dans un lieu fermé et surtout chez vous. Cependant, arrêtez immédiatement l’appareil si quelqu’un pénètre dans la pièce où vous êtes. Pensez à aérer l’air suite à son passage pour le renouveler.

Dans les locaux commerciaux, si le ventilateur est vraiment indispensable pour améliorer les conditions de travail, vous devrez prendre plusieurs mesures de sécurité. Le plus important est que l’employé ait son propre ventilateur et qu’il soit espacé de ses collègues. Aucun d’eux ne doit se trouver dans la zone de diffusion d’air. Pour plus de précaution, mettez un panneau entre l’employé et ses collègues. Ensuite, il faut mettre la plus basse vitesse de rotation et ainsi rapprocher le ventilateur de la personne pour ressentir un rafraîchissement.


Ventilation naturelle

Si vous n’avez pas de ventilateur ou si vous ne voulez prendre aucun risque, optez pour la ventilation naturelle. En effet, nous vous conseillons d’ouvrir vos fenêtres au moins deux fois dans la journée à des moments stratégiques comme très tôt le matin et très tard le soir. Une bonne aération de votre logement permettra un renouvellement d’air. Et avec un peu de chance, une brise d’air viendra peut-être vous rendre visite.


Par conséquent, en cette période, le ventilateur est utilisable seulement dans une pièce fermée et uniquement si vous êtes seul dans la pièce. La ventilation doit rester strictement individuelle, surtout dans les locaux commerciaux. Sinon, pensez à aérer votre habitat pour remplacer l’air intérieur par un air nouveau.